Vermeer et les scènes de genre

Vermeer et ses petits secrets…

Une approche sur les mutations de la culture face au numérique… 11 mai 2010

Le fait d’avoir créer un blog culturel montre déjà l’importance du développement des nouvelles technologies (notamment d’internet) dans ce secteur.

Internet permet d’échanger : des points de vue, des informations…

Le partage des idées est la principale activité de la culture, son moteur. Sans nouvelles idées la culture ne peut avancer. Elle se renouvelle au contact de différentes personnes, de civilisations, de pays…

  • Prenons l’exemple de la musique. Face aux avancées technologiques, ce secteur s’est totalement transformé. Il y a 50 ans il y avait les tourne-disques, maintenant nous pouvons écouter une musique dans un bar et l’avoir en cinq minutes dans notre MP3.

Les CDs étaient considérés comme une avancée spectaculaire. Comment expliquer maintenant son effondrement?

Avec internet, la production de CDs a considérablement chuté. Le fait de pouvoir télécharger une chanson très rapidement a attiré un grand nombre de personnes et a permis un accès plus libre et plus facile à la musique. Notre rapport à l’œuvre a aussi changé : nous sommes devant une abondance de choix à notre disposition qui n’existait avec le disque (c’est aussi le cas pour les peintures, point que nous développerons par la suite).

Le téléchargement de musique sur internet pose le problème des droits d’auteurs. En effet, des sites de téléchargements de musiques illégaux ont vu le jour (kazaa, limewire…), et ont remis en question la notion du bien et de sa valeur. La conséquence majeure fut de bouleverser le mode de fonctionnement (diffusion, vente, production…) de l’industrie musicale, et a ouvert le débat sur le partage de fichiers gratuits, notamment au sujet du vote de la loi Hadopi en 2009 (suspension d’internet en cas de fraude avéré). L’Union Européenne a cependant montré son désaccord puisqu’elle considère Internet comme une nécessité au même titre que le logement, la santé…

  • Bien entendu, la musique n’est pas le seul secteur touché par la numérisation, c’en est un parmi tant d’autres. Si nous n’avions pas pu mettre des images numérisées, notre blog aurait été bien pauvre.

Notre rapport à l’œuvre a totalement changé depuis l’évolution fulgurante d’internet. Nous pouvons voir des œuvres des quatre coins du monde tout en restant chez soi, grâce à leur numérisation.

Tout en restant en relation avec notre sujet, nous pouvons dire que le tableau du peintre Vermeer, La laitière (développé un peu plus loin) a été le plus repris par les médias. A tel point de ne plus savoir que le personnage utilisé par les pubs provient en fait d’une œuvre d’art. Le caractère authentique et unique de la pièce est alors totalement dénaturé.

Le tableau étant réalisé en 1658 à Delft, la pub place La laitière un siècle après, à Paris. Le message de l’œuvre a alors totalement été transformé, puisqu’elle n’est pas remis dans son contexte originel.

Un petit aperçu… :



 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s